Rechercher

Communication positive avec les enfants : le regard d’Alice Régnier

Dernière mise à jour : 20 janv.

https://loptimisme.com/alice-regnier/



Vous êtes nombreux à nous demander des sujets autour de la parentalité positive. Nous sommes très heureux de clôturer ce mois de mai au Club de l’Optimisme avec Alice Régnier, éducatrice jeunes enfants et accompagnante en parentalité. Le 18 mai à 19h00, Alice guidera tous les parents qui veulent apaiser leurs relations avec leurs enfants. Si vous souhaitez apprendre à formuler des demandes qui favorisent la coopération avec votre enfant ou trouver des moyens de communication positifs pour qu’il soit réceptif, cet atelier est fait pour vous ! Une occasion aussi de partager vos expériences de parents dans un environnement chaleureux et convivial.



En attendant de vous retrouver, voici le portrait d’Alice.



Peux-tu te présenter en quelques mots ? Comment et pourquoi es-tu devenue accompagnante en parentalité ?



Je suis éducatrice de jeunes enfants depuis 10 ans, en crèche, et j’ai très vite remarqué que les familles se posent beaucoup de questions pour réussir à gérer le quotidien sereinement, pour comprendre les comportements et notamment les pleurs de leurs enfants et les conflits entre eux. Ayant une facilité d’écoute et de compréhension, et étant passionné par le développement personnel, il me paraissait naturel de les accompagner à faciliter leur quotidien. Ayant eu de bons retours et me sentant à l’aise et épanouie dans cette mission, je l’ai donc développée.



Que recouvre le terme « éducation positive » pour toi ? En pratique, comment l’intègres-tu dans le coaching parental que tu proposes ?



Pour moi il s’agit de sortir du rapport de force et de pouvoir entre adultes et enfants, et de prendre en compte les besoins et le fonctionnement naturel des enfants, pour les accompagner dans leur développement. Tout en leurs apportant un cadre et des limites, bien entendu. En pratique j’accompagne les familles à être dans une dynamique positive, avec « ce qui est possible » plutôt que de se concentrer sur « ce qu’il ne faut pas faire ou ce qui ne va pas ». Cela re-programme le cerveau vers plus de positivité et de coopération.



Quelles sont les principales demandes des parents qui font appel à toi ?



Les deux sujets les plus récurrents sont la gestion des « crises de colère » suite aux frustrations, les pleurs, cris, et confrontations suite à des « non » ainsi que les difficultés autour du sommeil. Ensuite vient les difficultés autour de la confiance en soi, de la séparation et des repas.



Quels sont les piliers d’une communication positive avec les enfants ?



Il s’agit de formuler nos demandes positivement : ce que l’on peut faire au lieu de ce que l’on ne peut pas faire, et d’apporter une alternative aux enfants pour répondre à leurs besoins, tout en respectant un cadre et des limites définis.



Qu’allons-nous vivre en ta compagnie lors de l’évènement du 18 mai ? Que souhaiterais-tu transmettre aux adhérents du Club de l’Optimisme à cette occasion ?



Je vais partager avec vous des astuces de communication positive afin de vous aider à établir une relation de coopération avec votre enfant et diminuer les pleurs et les cris liés aux frustrations. Ce qui me tient à cœur pour cet évènement, c’est de répondre à vos questionnements et de vous apporter des clefs pour apaiser votre quotidien de parents.




7 vues0 commentaire